SINIYA NA KÒNÒ

En 1989, marqués par leur rencontre avec l’Afrique, la danseuse Anne-France Brunet et le musicien Vincent Zanetti créent le Djinn Djow, une compagnie métisse de danse et de musique. Après plusieurs spectacles et tournées, l’horizon s’élargit lorsque les deux artistes sont engagés par le maître percussionniste malien Soungalo Coulibaly, avec qui ils travailleront pendant quatorze ans, jusqu’à sa disparition en 2004.

De la Suisse romande au Mali en passant par le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et la Guinée, l’aventure du Djinn Djow est celle du métissage vécu comme principe de création artistique : persévérance, travail, mais aussi respect mutuel, ouverture, échanges, sympathie – au sens propre du mot, celui de vibrer ensemble.

Enregistré entre le Mali et la Suisse, Siniya Na Kònò met en sons la voix extraordinaire de Sidikiba Coulibaly, chantre de la très vénérable confrérie des chasseurs du Mandé, elle-même dépositaire de quelques-unes des plus anciennes valeurs traditionnelles du Mali. Autour de lui, fidèle à lʼesthétique musicale qui lui est chère, Vincent Zanetti tisse et métisse jazz, rythmes sahéliens, mélodies traditionnelles, sons électriques et acoustiques, chaleur des percussions, souffle aux couleurs de bois de la clarinette, vibrations des guitares et des cordes africaines, simbi et autres n’goni des griots mandingues…

Avec Sidikiba Coulibaly (chant, simby), Siaka Diabaté(balafons, kora, chant), Bouly Sonko (chant), Yannick Barman (trompette), Laurent Bruttin (clarinettes), Samba Diabaté (guitare), Madou Diabaté (jeli n’goni), Barou Kouyaté(jeli n’goni), Vincent Zanetti (percussions, guitare, kamele n’goni), Jean-Philppe Zwahlen (guitares, hajouj)

Enregistré au centre culturel Bougou Saba à Siby (Mali) par Vincent Zanetti et au studio Artefax à Lausanne (Suisse) par Bernard Amaudruz
Mixé par Bernard Amaudruz et Vincent Zanetti au studio Artefax
Réalisation et direction artistique : Vincent Zanetti

SIDIKIBA COULIBALY & DJINN DJIW