MEDIATIONS

 

Conférences en médiathèques ou dans des écoles de musiques
Médiations en marge d’un concert plus important
Atelier interactif en milieu scolaire

Hors du contexte du concert pur auquel ils sont habitués au sein du duo Kala Jula, Vincent Zanetti et Samba Diabaté proposent des causeries musicales et poétiques, sur le mode des anciennes veillées de griots du Mandé.
Chaque intervention est spécialement repensée et adaptée au public spécifique auquel elle s’adresse et au contexte dans lequel elle est présentée :

1. De la tradition aux scènes contemporaines : griots d’hier et d’aujourd’hui

Maîtres de la parole, hérauts des sociétés traditionnelles d’Afrique de l’ouest, les griots sont au cœur des fantasmes et de l’imaginaire des conteurs. Depuis la nuit des temps, ils sont à la fois les porte-paroles et les conseillers des puissants. Dès l’époque coloniale, les anthropologues et les historiens en ont fait leurs informateurs privilégiés, quitte à propager parfois quelques idées fausses et quelques vrais malentendus. Dans le paysage contemporain, si nombre d’entre eux se sont désormais spécialisés dans la maîtrise instrumentale, la plupart prennent conscience que les temps ont changé et qu’il va bien falloir, un jour prochain, redéfinir leur rôle et leur place dans la société.

2. Le monde des donsow : chasse, spiritualité et valeurs identitaires du Mandé

La pensée traditionnelle mandingue considère que tout être contient une énergie vitale active appelée nyama. Certaines connaissances occultes gagnées au sein des sociétés d’initiation permettraient d’agir sur cette énergie et de la canaliser. Ainsi c’est grâce à la magie qu’il possède et aux connaissances occultes qu’il a acquises que le chasseur donso peut venir à bout des fauves et du gros gibier, lesquels sont toujours chargés d’un nyama plus ou moins virulent, maléfique et vengeur. C’est dire si la place que tient la confrérie dans la vie spirituelle, culturelle et sociale des campagnes est considérable. Associée à la danse, la musique joue un rôle prépondérant dans les rituels de la confrérie. Antérieur à celui des griots, son répertoire exprime les valeurs identitaires des peuples mandingues. Chanteur, instrumentiste, narrateur, le chantre du donso tòn est toujours un grand initié capable de personnifier la mémoire commune.

3. Polyrythmies mandingues : l’art du tissage musical

Même lorsqu’ils composent et jouent de la guitare, du n’goni ou de l’une ou l’autre de leurs harpes-luths, Samba Diabaté et Vincent Zanetti restent toujours très proches du jeu des percussions mandingues, dont la tradition sous-tend toute la musique de Kala Jula.
Compagnons de scène et de vie de Soungalo Coulibaly, légende du djembé trop tôt disparu en 2004, le jeu des djembés et des dunums n’a aucun secret pour eux. Vincent Zanetti enseigne d’ailleurs ces instruments depuis 30 ans et a publié plusieurs articles de référence sur le sujet, notamment dans les Cahiers de musiques traditionnelles, la plus importante revue francophone d’ethnomusicologie.
En causerie, master-class ou atelier, Vincent Zanetti et Samba Diabaté expliquent et enseignent quelques-uns des rythmes fondamentaux du Mandé, les replaçant toujours dans leurs contextes traditionnels: rituels de passage, fêtes religieuses ou profanes, danses de masques, etc.

Avec le soutien de l’association Djinn Djow Productions