Expériences de Vincent

Né en Suisse en 1965, études d’histoire et de philosophie à l’Université de Genève.
Dès 1982, concerts de musique irlandaise : joue de la guitare, du bouzouki et du bodhran.
Depuis 1986, apprentissage des percussions mandingues et wolof au Mali, en Côte d’Ivoire, au Burkina-Faso, en Guinée et au Sénégal, auprès de maîtres-percussionnistes reconnus : Soungalo Coulibaly (Mali), Mamady Keïta (Guinée), Doudou N’Diaye Rose (Sénégal), Ady Thioune (Sénégal), Mamadou Fall « Madou Khule » (Sénégal), Maciré Dramé (Sénégal), Mamadou « Oula » Diao (Sénégal), Mahama Konaté (Burkina Faso)…
Depuis 1989, enseigne la percussion et accompagne les cours de danse d’Anne-France Brunet, de Casimir N’Zoulou, ainsi que les stages donnés en Suisse par Sarata Sonko, Djibril Sané, Djonkunda N’Diaye et Awa Sonko.
1989 : en compagnie de la danseuse Anne-France Brunet, fonde la compagnie Djinn Djow. Créations et tournées en Suisse, en France et en Allemagne en 1989, 91, 92 et 93, puis en Suisse et au Mali à partir de 2006.
1991 : participe à la création de « Soundjata » au sein du Théâtre Spirale, Genève : texte et mise en scène de Patrik Mohr.
De 1993 à 2004, tournées européennes et enregistrements avec le groupe de Soungalo Coulibaly, en tant que musicien, co-arrangeur et directeur artistique.Nombreux CD et concerts avec le chanteur suisse
Pascal Rinaldi. Tournées en Suisse, France, Sénégal (1994) et Canada (2000).
1994-95 : création et tournée (Suisse, France et Italie) du « Congrès de griots à Kankan« , comédie musicale sur un texte de Francis Bebey.
1997 et 1998 : 3 tournées suisses avec le chanteur-guitariste malien Bassi Kouyaté.
Avril 1997 : mission ethnomusicologique au Sénégal pour la RSR Espace 2. Enregistrements de musiques rituelles des Joola de Casamance.
Collaborations régulières avec les Cahiers de musiques traditionnelles.
De 1995 à 2016, production et animation de L’Ecoute des mondes, émission consacrée aux musiques traditionnelles du monde sur les ondes d’Espace 2, chaîne culturelle de service public de la RTS (Radio Télévision Suisse). Nombreux voyages et invitations officielles pour des festivals (Canada, Guinée, Géorgie, Tunisie, Maroc…). Depuis août 2016, reste à Espace 2 le référent pour les musiques traditionnelles du monde, y produit des enregistrements de concerts et y propose émissions et chroniques dans ce domaine.
2000 : joue et dirige l’instrumentation pour un concert spécial donné par Youssou N’Dour au gala de la fondation Foot du Coeur, au Casino de Montreux (Suisse). Tournée en Suisse et en France avec le chanteur malien Boubacar « Kar Kar » Traoré.
De 2001 à 2014, directeur artistique du festival des Notes d’équinoxe, manifestation biennale co-produite par la ville de Delémont et la Radio Suisse Romande Espace 2.
De sa création en 2005 jusqu’à la fin 2007, directeur artistique du Pont Rouge, espace culturel et salle de concert à Monthey (Valais, Suisse)
2005 : création des Palabres Bleues, rencontre musicale entre musiciens de jazz, de blues, d’électro et des traditions sahéliennes.
Création du centre culturel Bougou Saba, à Siby (Mali), dont il devient un ambassadeur pour la Suisse et l’international.
2009 : directeur artistique du festival des Musiques des montagnes du monde, sur l’alpage d’Anzère (Valais), entre le 30 juillet et le 1er août.
2010 / 2011 : dirige deux tournées de concerts villageois dans la partie malienne du Mandé. A la tête d’une déclinaison malienne du Djinn Djow, comprenant six artistes traditionnels mandingues, dont le donso jeli Sidikiba Coulibaly, le jembefola Ténémagan « Boyini » Keïta et les griots Mamadou et Samba Diabaté, ainsi que les danseuses Anne-France Brunet et Awa Sonko, il donne douze concerts entre décembre 2010 et janvier 2011, devant un total de plus de 6’000 personnes.